Les Masterclass du Lab

Le Lab organise 2 masterclass par an, une à Paris et une pendant le Festival de Cinéma Européen des Arcs en décembre.

Quel est le principe d’une masterclass ?

C’est une conférence donnée par une personne choisie pour l’éclairage qu’elle est susceptible de donner sur le thème de la place des femmes dans le cinéma.

Cela peut être une réalisatrice confirmée, une actrice ou un acteur ayant une position affirmée sur le sujet. Cela peut parfois être un échange entre deux personnalités occupant des positions distinctes dans la chaîne du cinéma. Ou encore un éclairage donné sur des expériences menées à l’étranger, par une personnalité engagée.

Par rapport aux ateliers collaboratifs et participatifs du Lab, une masterclass a un format plus classique, c’est une personnalité face à un public, qui n’empêche néanmoins pas les échanges à la fin.

Les masterclass sont complémentaires des ateliers car elles accueillent un public plus large.

Qui peut assister à une masterclass ?

Toute personne s’intéressant au thème de la place des femmes dans le cinéma et faisant, d’une manière ou d’une autre, partie de ce secteur.

Les master class intéressent naturellement les étudiants en école de cinéma, qui viennent enrichir les échanges de leur regard neuf et forcément différent sur la question.

Quel est le format d’une masterclass ?

Une conférence d’une heure, suivie de 30 minutes de questions / réponses avec la salle.

Au terme de la masterclass, un cocktail est proposé, afin que les participants puissent se rencontrer et échanger librement. Le Lab croit en l’importance de moments de networking conviviaux. Chaque participant peut ensuite choisir de rejoindre le réseau du Lab et être ainsi régulièrement tenu informé de son actualité et de ses activités.

La notion de réseau est consubstantielle au principe même du Lab.

Les idées naissent d’échanges entre des personnes occupant différents maillons de la chaîne du cinéma. Elles se répandent parce qu’elles montrent qu’elles peuvent se transformer en actions. Elles s’installent enfin dans le paysage par l’importance et la puissance de ce réseau de personnes convaincues de leur utilité pour faire bouger les lignes.